A voir

Faire de l‘escalade en Corse

francardo-grotte-escalade-partir-en-corse.com

L’ile de la beauté est le paradis de canyoning, d’aventure alpine ou de l’escalade. C’est dû au fait que la Corse propose une grande variété de voies d’escalade en commençant par les régions des côtes jusqu’aux hautes montagnes. Les spots avec les du granite gavé de tafonis sont les plus intéressants. Ceux-ci résultent d’une érosion en forme de nid d’abeilles avec des fissures, des trous inattendus, des surplombs fascinants qui offrent une expérience inoubliable. Pour les novices et ceux qui veulent côtoyer les couennes en falaises, voici quelques sites d’escalade les plus connus et les plus visités en Corse.

Le sud de la Corse

Sur le plan de l’activité montagnarde ou de pratique de l’escalade sportive, le sud est marqué par le site incontournable de Bavedda culminant à 1900 m. La région abrite un joyau de l’escalade « les aiguilles de Bavella ». Pour accéder au col de Bavella en voiture, il faut prendre sur la D268 ou via la D368 de la Porto-Vecchio. Pour ceux qui vont à pied, sur la hauteur du col où se trouve le parking, on peut arriver aux premiers rochers dans quelques minutes. Ces derniers proposent une centaine de voies aux degrés de difficulté variant entre 3c et 7c, des rochers d’une hauteur approximative de 15 à 25 m. D’autres spots moins célèbres comme le sommet isolé de Fiumorbu etc. méritent également la découverte.

Le centre de la Corse

escalade-partir-en-corse.comLes deux grandes régions du centre de la Corse : le Niolu et le Cortenais font parties des grandes régions montagneuses de l’île. La chaîne de montagnes séparant le Niolu de la vallée d’Asco offre de nombreuses possibilités d’escalade. Par ailleurs, on retrouve entre autres les aiguilles de Popolasca, les Cinque Frati et et enfin la Paglia Orba. Concernant ce dernier, la forme originale de sa rhyolite, ses aiguilles juxtaposées, le lac limpide de la Restonica à proximité, l’accès facile aux lacs… lui en font sûrement la région la plus fréquentée de la Corse. Ce lieu idéal pour le trekking abrite en même temps des voies d’escalades impressionnantes et assez difficiles. L’accès routier se fait sur la D623 dans la Vallée de Restonica. On y trouve 3 accro-branches offrant des niveaux de difficultés de voies à partir de 3 jusqu’à 8a. Les rochers de grimpe se trouvent tous à proximité du lac et ils permettent d’avoir des vues magnifiques sur la rivière.

Le nord de la Corse

Cette partie offre un contraste saisissant de roches entre la Corse ancienne (Balagne, Popalasca…) et la Corse alpine (Cap Corse, Castagniccia…). Entre les formations rocheuses de Castagniccia aux reliefs bas et les hauts sommets du massif de Cintu, ou de la Pinta Minuta, il y a une différence frappante. Mais le paysage est toujours marqué par les « tafoni ». Par ailleurs, en Corse alpine, les grandes voies de montagne sont inexistantes et les écoles d’escalade sont peu nombreuses.

En bref, la Corse étant une île ayant une géologie dominée par les rochers, les sites d’escalade pullulent en région Corse. Certains sont plus prisés des grimpeurs, d’autres sont moins connues. N’oubliez pas régarder la météo et de vous munir de la boussole, de l’altimètre et des équipements appropriés de grimpe avant de faire l’escalade. Et surtout, emporter votre camera et immortalisez votre moment.